Panier

Livraison gratuite à partir de 50€ d’achat

Comment poser un plafonnier

Comment poser un plafonnier ?

Pour éclairer et même décorer une pièce, rien n’est plus efficace qu’une suspension ou un plafonnier. Il en existe de nombreux modèles de tailles, formes et styles très différents. Vous pouvez ainsi vous orienter vers un produit qui correspond à la fois à vos goûts, au design de votre intérieur, et à votre budget. Les plafonniers sont en général assez simples à poser soi-même, mais cette opération nécessite tout de même de posséder quelques connaissances de base. Avec l’aide de ce guide pratique, vous pourrez donc apprendre comment vous-même procéder à l’installation de votre plafonnier.

Pourquoi installer un plafonnier ?

Les plafonniers et suspensions sont des types de luminaires qui s’installent au plafond. Ils sont donc en hauteur, ce qui leur permet d’éclairer l’ensemble d’une pièce, au contraire d’une lampe sur pieds, par exemple, qui éclaire uniquement l’endroit où vous l’avez placée. Vous pouvez décider de poser un plafonnier pour différentes raisons : amener un éclairage nouveau dans une pièce, changer votre ancienne suspension trop abimée ou démodée, etc.

Votre nouvelle suspension pourra être placée dans une cuisine, un salon, une chambre, une salle de bain ou encore des toilettes. Il s’agit en effet de pièces ayant besoin d’être bien éclairées. Il suffit donc pour cela d’installer un plafonnier, lequel pourra éclairer votre pièce à lui seul, ou alors être complété par une lampe type lampe de chevet ou un lampadaire.

Matériel nécessaire pour poser un plafonnier

Le matériel nécessaire pour poser un plafonnier

Pour poser votre plafonnier, suspension ou lustre sans vous tromper, vous aurez besoin de quelques outils et matériaux :

  • Crochet de suspension
  • Chevilles
  • Tige filetée
  • Escabeau
  • Mètre et crayon
  • Pince coupante et pince à dénuder
  • Tournevis
  • Perceuse
  • Testeur de courant

Il s’agit d’une liste non exhaustive, mais ce matériel est indispensable pour l’installation de votre luminaire. Une fois que vous aurez rassemblé tous ces éléments, vous pourrez alors commencer les travaux.

Comment installer un plafonnier

Il est généralement préférable que le luminaire soit disposé au centre de votre pièce. S’il s’agit d’un simple changement de lampe, il est vivement conseillé de placer votre plafonnier là où se trouvait l’ancienne suspension. Si vos travaux viennent seulement d’être faits, alors la suspension doit être placée à l’endroit où le câble électrique se trouve.

Pour brancher votre plafonnier, vous avez le choix entre deux différentes options :

A noter tout de même que, quel que soit votre choix, veillez à ce que les fils électriques soient bien assez proches de la cheville de suspension (quelques centimètres).

Installer un plafonnier

Quelques précautions à prendre au préalable

Avant de commencer l’installation de votre nouveau luminaire, il est important de veiller à effectuer quelques vérifications :

  • Mettre votre disjoncteur sur la position « arrêt » pour couper le courant électrique.
  • Bien vérifier que les fils ne sont plus traversés par le passage électrique en utilisant un voltmètre.
  • Retirer votre ancien lustre.
  • Bien déballer votre nouvelle suspension et la préparer à être installée au plafond.
  • Disposez votre escabeau au bon endroit et placez vos outils à portée de main pour ne pas avoir à redescendre trop souvent.

Toutes ces précautions vous permettront d’entamer sereinement vos installations et de changer votre suspension dans les meilleures conditions possibles.

Les étapes pour poser un plafonnier

Dans les installations anciennes, les fils électriques sortent généralement du plafond. La pose de votre luminaire nécessite alors une fixation spécifique munie d’un piton ou d’un crochet, et le raccordement de votre luminaire se fera via des connecteurs rapides ou des dominos. Quant aux installations récentes, elles sont en général composées de circuits électriques encastrés reliés à des boîtes de connexion. Ces dernières sont fermées par un couvercle qui est généralement équipé d’un piton ou d’un crochet. Avant de fermer ce couvercle, il faut enfoncer un opercule permettant de faire passer le cordon d’alimentation de votre plafonnier.

La première étape consiste à mettre en place la fixation. Pour cela, il faudra poser une cheville de suspension ou une boîte DCL. Pour une cheville, il faut percer votre plafond à l’endroit souhaité à l’aide d’un forêt à béton qui fait le même diamètre que la cheville. Pour une boîte DCL, il faut placer celle-ci dans le trou pour pouvoir déterminer le point de perçage de votre tige filetée. Il ne restera plus qu’à retirer la boîte, percer le plafond au bon diamètre et réinstaller la boîte.

La deuxième étape est celle du montage de votre plafonnier. S’il s’agit d’une ancienne installation, nous vous conseillons d’utiliser une barrette de suspension en plastique qui sera cachée par le pavillon de votre plafonnier. Cela permet de diminuer considérablement le poids que supportent les câbles électriques de votre luminaire. S’il s’agit d’une nouvelle installation, il vous suffira d’insérer la fiche de la douille DCL au niveau de l’empreinte située dans le couvercle, et ensuite fixer votre plafonnier.

INSTALLER UN PLAFONNIER SANS ARRIVÉE ÉLECTRIQUE

Si vous souhaitez installer un plafonnier dans l’une de vos pièces, mais qu’il n’y a pas d’arrivée électrique au plafond, ne vous en faites pas : des solutions très simples peuvent pallier cette absence.

Le plafonnier à piles

La solution la plus simple est de poser un plafonnier à piles. De plus en plus répandus, ces produits ne nécessitent pas d’avoir accès à des câbles électriques et s’installent en à peine quelques minutes. Il faudra le coupler à un détecteur afin qu’il s’allume automatiquement lorsque vous entrez dans la pièce, et s’éteigne s’il ne détecte plus personne. Les piles doivent généralement être changées une fois par an, mais cela peut varier en fonction du modèle choisi. Les plafonniers à piles se déclinent en de très nombreuses formes et dans tous les styles : contemporain, classique, carré ou rond, etc.

Plafonnier sans arrivée électrique

Le raccord à une prise existante

Dans le cas où vous ne possédez pas d’arrivée électrique au plafond, alors vous pouvez tout à fait choisir de raccorder votre plafonnier à une prise existante. Il s’agit généralement des prises murales qui sont placées au mur, près du sol. Votre plafonnier sera ainsi relié à l’électricité sans pour autant que vous deviez créer une nouvelle arrivée au plafond. Il faudra donc mettre en place un câble qui reliera votre plafonnier et la prise en question. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le câble apparent : pour une décoration effet industriel, vous pouvez choisir de laisser le câble de votre plafonnier apparent. Il devient alors élément de décoration, à l’instar de la suspension elle-même.
  • La goulotte en plastique : le câble de votre plafonnier pourra être caché dans une goulotte qui passera le long du mur. Bien que très pratique et très rapide à mettre en place, cette solution est vraiment peu esthétique.
  • La saignée dans le mur : dissimuler le câble dans le mur ou la cloison permet de cacher totalement le câble reliant la prise de courant et le plafonnier. Il vous faudra alors réaliser une saignée dans votre mur. Bien que réellement esthétique, cette solution sous-tend de lourds travaux et nécessite donc que vous possédiez un bon niveau en bricolage.

En conclusion, poser votre nouvelle suspension vous-même n’est pas compliqué. Il vous suffit simplement de suivre les précédents conseils. Si vous avez encore le moindre doute ou une quelconque question, n’hésitez pas à vous exprimer en déposant un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités, et bénéficiez dès aujourd’hui d’une réduction de 10% sur votre prochain achat !